25 C
Abidjan
lundi, septembre 20, 2021
spot_img

Côte d’Ivoire : Soixantenaire de l’ENSEA, Patrick Achi parrain de la cérémonie de diplomation des étudiants de la promotion 2021prévue le 05 août 2021

Créée en 1961, l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA) d’Abidjan, Centre d’Excellence Africain de formation en statistique a 60 ans.

Le lancement officiel des activités marquant les festivités du soixantenaire de l’Ecole a eu lieu cet après-midi à Abidjan.

KABA Nialé, ministre du Plan et du Développement, tutelle de l’ENSEA a animé une conférence de presse pour présenter l’Ecole, son évolution durant ces 60 années, ses résultats et ses acquis puis ses perspectives pour maintenir le cap de l’excellence.

Créée en 1961, l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’économie Appliquée (ENSEA) d’Abidjan est un Etablissement Public National d’enseignement supérieur et de recherche dont la vocation est d’assurer la formation des statisticiens pour les pays africains.

A ce jour, comme l’a indiqué, la ministre, I’ENSEA a formé plus 4 000 statisticiens issus de plus de vingt (20) pays d’Afrique et Haiti.

Selon elle, la qualité de sa formation et le rayonnement de ses activités dans le domaine de la statistique lui ont permis d’obtenir en 2005 le label « Centre d’Excellence Régional » de l’UEMOA et celui de « Centre d’Excellence Africain >> de la Banque Mondiale en 2015. A ce dernier label est rattaché un projet dans le cadre de l’ACE Impact renouvelé pour la période 2020-2025.

« Meilleure administration publique de Côte d’Ivoire en 2017, l’ENSEA d’Abidjan fait partie des meilleures écoles régionales de l’Afrique de l’Ouest.
Elle est également membre fondateur du Groupe Africain sur la formation statistique et les ressources humaines (AGROST) et du Global Network of Institutions for Statistical Training
(GIST). L’ENSEA propose depuis la rénovation de ses filières de formation en 2019, deux filières traditionnelles de formation initiale. (Ingénieurs statisticiens économistes depuis 1987 et Analystes statisticien ouverte en 2020). Les concours pour les filières d’Adjoints techniques de la statistique et Ingénieurs des travaux statistiques qui portaient à quatre les programmes de formation initiale sont désormais ouverts à la demande des pays », a précisé, KABA Nialé.

Trois Masters spécialisés (Statistique Agricole, Actuariat et Data Science) ont été ouvert en 2017 ainsi qu’une formation doctorale. Une dizaine de modules pour la formation continue (statistique, Data Science – Big Data, économie et économétrie, traitement de l’information, suivi et évaluation des projets et programmes, informatique et la formation en langues français
-anglais) sont proposés pour le renforcement des capacités des professionnels.

La ministre a indiqué que l’ENSEA mène par ailleurs des études et de la recherche pour des organisations régionales et sous-régionales, des administrations publiques et des entreprises. Par le biais de la formation, l’ENSEA est devenue un pôle d’intégration africaine dans lequel de futurs cadres du continent africain brassent leurs cultures et échangent leurs expériences, facilitant ainsi les efforts d’harmonisation de la pratique statistique.

Le personnel administratif compte une trentaine de membres. En plus d’une vingtaine d’enseignants permanents, une centaine d’enseignants vacataires et de professionnels spécialistes de leurs domaines complète le dispositif de la formation.

Par ailleurs, les festivités du soixantenaire de l’ENSEA seront marquées par de nombreuses activités.
Il s’agit des activités scientifiques notamment l’organisation de conférence mensuelle sur les enjeux actuels de développement animées par les personnalités ou experts de haut niveau, des activités festives et de sortie de promotion.

La cérémonie de diplomation des étudiants de la promotion 2021se tiendra le 05 août 2021sous le parrainage du Premier Ministre Patrick ACHI et la distinction des directeurs, du personnel et des personnes ayant contribuées au rayonnement de l’école est prévue en décembre 2021.

Les statisticiens issus de l’ENSEA, à travers la qualité de leur travail, la rigueur et la pratique des valeurs apprises à l’école, ont su démontrer leurs compétences et contribuer au développement des statistiques aussi bien en Afrique que dans le monde.

Ainsi, on retrouve les statisticiens de l’école dans tous les domaines et secteurs d’activités. Au niveau des institutions : Banque mondiale, FMI, OCDE, Paris21, UNFPA, UNICEF, UNECA, BIT, FAO, Afristat, BOAD, BCEAO, UEMOA, Banque Islamique, etc. Concernant les Universités : Canada, USA, France, Angleterre, Australie, Afrique. Au niveau des Entreprises privées : Banques, Assurances, faitière d’entreprises, etc. Enfin, dans l’Administration publique : cabinets ministériels, MEF, Budget, MPD, Primature, Présidence, etc », s’est justifié KABA Nialé.

L’année 2021 constitue une étape majeure dans la vie de l’établissement avec l’organisation pour la première fois en Afrique, de l’Africa Summer School in Econometrics (ASSE 2021) (les universités d’été d’Econométrie), du 25 mai au 02 juin 2021 et l’Africa Meeting of the Econometric Society (AFES), du 03 au 05 juin 2021, en collaboration avec la société d’économétrie.

Ces deux rencontres ont été réhaussées par la présence de Monsieur Koffi N’Guessan, Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, que je voudrais ici saluer. Elles ont également enregistré la participation d’éminents chercheurs dont le Professeur James Heckman, Prix Nobel d’Economie en 2000.

C’est pourquoi, la ministre a affirmé que l’Ecole a atteint un niveau d’excellence, d’expérience et de savoir-faire qui mérite d’être célébré et magnifié.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles