24 C
Abidjan
dimanche, septembre 19, 2021
spot_img

Côte d’Ivoire : Bonoua, Murielle Ahouré et ses partenaires offrent d’importants lots de matériels biomédicaux à l’hôpital général et au Centre Don Orione

La Fondation Murielle Ahouré a fait don d’un important lot de matériels biomédicaux à l’hôpital général de Bonoua ainsi qu’au Centre Don Orione grâce à son partenaire l’Organisation internationale Aider DNourrir (ADN).

A travers ce don, Serges Doh manager de Murielle Ahouré espère ainsi soulager les vaillantes populations en améliorant le plateau technique et la qualité des soins qui sont adressés principalement aux habitants de Bonoua et environs, mais aussi à toute personne qui franchira le seuil de cet hôpital.

« C’est un vœu cher à votre fille, votre championne Murielle Ahouré qui s’est engagée depuis des années à travers sa fondation dans un pacte social avec la Côte d’Ivoire, l’Afrique et le monde entier », a ajouté, Serge Doh.

En cette période difficile marquée par les challenges économiques et aggravée par la pandémie du coronavirus, le manager pense que la solidarité doit être plus que jamais le maître-mot qui guide les actions.

«Que cette remise de dons de matériels biomédicaux soit pour chacun d’entre nous l’opportunité rêvée d’inscrire dans son agenda personnel la nécessité de donner aux autres en toute circonstance. Ainsi, nous créerons une chaîne de solidarité solide au profit des plus démunis. Ce dont nos frères et sœurs ont besoin, ce ne sont pas forcément des milliards. Mais si ces milliards viennent, tant mieux », a-t-il mentionné.

Par ailleurs, Serges Doh a lancé un appel aux sportifs en activité ou pas, aux entreprises, aux opérateurs économiques, aux associations, aux ONG, et à toute autre personne physique ou morale à agir au plus vite.

«Il est temps de poser les jalons d’une véritable banque de solidarité efficace et prompte à débloquer des situations. Nous en avons la capacité. C’est une question de volonté et de priorité. Donnons à la société une petite part de ce qu’elle nous a donné. Retroussons les manches, allons à la rencontre de nos réalités et gommons celles qui ne nous honorent pas comme celles de voir des enfants mourir de faim ou des hommes et des femmes qui perdent la vie à cause de la pauvreté du plateau technique d’un établissement sanitaire par exemple », a soutenu le manager.

Selon lui, la Fondation Murielle Ahouré travaille résolument pour le bien-être des populations et ne lésinera jamais sur les moyens pour atteindre cet objectif si noble.

Au nom du partenaire, Martial Larme Meledje, le représentant résident de ADN en Côte d’Ivoire a affirmé qu’à travers ce don l’organisation internationale veut renforcer la politique sociale du Gouvernement dont les actions en matière, certes nombreuses ne sauraient répondre à elles seules aux besoins de la population.

« Pour dire, qu’ADN a pour rôle également de répondre à l’appel du gouvernement ivoirien afin de soutenir et l’accompagner dans sa volonté de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent », a soutenu, le représentant résident.

Martial Larme Meledje a enfin invité solennellement les communautés à ne pas hésiter à solliciter son Institution pour les appuyer à la mise en œuvre de certains de leurs projets collectifs.

Dr Kra Kouadio, Sous-préfecture de Bonoua a souligné que l’athlète n’est pas seulement championne du monde du sprint mais elle est également championne du monde de la générosité. Il a enfin plaidé que cette action du jour se renouvelle.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles