Côte d’Ivoire : Le GPS met la pression sur le Conseil constitutionnel : « Nous n’accepterons pas le rejet de la candidature de Guillaume Soro « 

0

La clôture des dépôts des dossiers de candidatures interviendra aujourd’hui à minuit.

A l’issue du dépôt de la candidature de son mentor, l’Honorable Sié Coulibaly, Conseiller du Président Guillaume Soro, porte-parole de la coordination des mouvements et associations s’est confié à la presse.

Dans son propos, il annoncé que le GPS n’acceptera pas le rejet de candidature de l’ancien Premier ministre ivoirienne encore moins celles des anciens Présidents, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié.

Le porte-parole de la CMA-GKS demande au Président du Conseil constitutionnel de ne pas renier sa parole donner lors de sa prise de fonction.

« Ce jour marque la renaissance de la démocratie en Côte d’Ivoire. L’acte de déposer ce jour, les candidatures, notamment celle du leader générationnel, son excellence, Soro Kigbafori Guillaume. Malgré les obstacles, les épines nous avons réuni toutes les pièces et le dossier est complet. Aucune pièce ne manque. Les 13 pièces recommandées ont été réunies et certifiées, validées par la Commission électorale indépendante CEI).

Nous voudrions remercier les ivoiriens, la jeunesse qui a parrainé la candidature de Guillaume Kigbafori Soro. Nous avons même sur l’ensemble des régions atteint, les 1%. C’est pour vous dire qu’il faut compter avec le GPS. Nous voudrions dire, au Conseil constitutionnel. Nous sommes en Côte d’Ivoire, il faut laisser les ivoiriens compétir, il faut laisser les cadres ivoiriens comme Guillaume Soro, et autres qui ont déposé leur candidature dans la légalité, parce que nous n’accepterons pas, nous n’accepterons pas la parjure.

Nous n’accepterons pas que le dossier de Guillaume Soro soit rejeté pour du n’importe quoi. Je dits bien du n’importe. C’est pourquoi, nous disons attention, à Monsieur le Président du Conseil constitutionnel en prêtant serment, vous avez dit, il ne faudrait pas que ce soit par le Conseil constitutionnel que la chienlit s’installe dans le pays.

Votre décision est attendue par le peuple souverain de Côte d’Ivoire. Nous ne parlons pas de Guillaume Soro seul, nous parlons de la Côte d’Ivoire, des filles et fils ivoiriens n’accepteront le rejet des candidatures des candidats significatifs de l’opposition.

Il s’agit des présidents Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et de Guillaume Soro. C’est impensable que leur candidature soit rejetée.
Et nous allons suivre cela à la lettre jusqu’à à la proclamation. Parce que nous n’allons pas nous laisser faire.

On a peur d’un homme Guillaume Soro, » a déclaré, Sié Coulibaly.

Laisser un commentaire