Côte d’Ivoire : JNCC 2020, le prix bord champ du cacao fixé à 1000 francs CFA/kg pour la campagne 2020-2021

0

Le président ivoirien, Alassande Ouattara, a procédé, jeudi 1er octobre 2020 à Yamoussoukro, à l’ouverture de la campagne 2020-2021 de la filière cacao, fixant le prix bord champ de cette spéculation à 1000 francs CFA le kilogramme, contre 850 FCFA la campagne précédente.

Cette annonce, qui intervient avec la reprise progressive des activités économiques, après la levée de la quasi-totalité des mesures de restriction relatives à la pandémie du coronavirus en Côte d’Ivoire, a été faite par M. Ouattara lors de la cérémonie d’ouverture de la 7ème des Journées nationales du cacao ou du chocolat.

La hausse du prix bord champ du cacao résulte d’une stratégie commune de la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, et son voisin du Ghana, deuxième producteur mondiale, qui ont réussit à convaincre les grands industriels et exportateurs de l’économie cacaoyère à consentir le versement d’un différentiel de 400 francs CFA par tonnes, afin de contribuer à l’amélioration des revenus des producteurs des deux pays.

« Nous avons décidé d’augmenter le prix de 825 franc CFA à 1000 franc CFA le prix du kilogramme de cacao bord champs pour la nouvelle campagne. », a annoncé le président Alassane Ouattara, sous les acclamations des producteurs présents nombreux au cours de cette cérémonie.

Cette augmentation correspond selon le chef de l’État, à un soutien de 355 milliards de franc CFA aux producteurs. Cette hausse du prix bord champ du cacao, résulte en effet d’une stratégie commune de la Côte d’Ivoire et du Ghana voisin, les deux grands producteurs mondiaux du cacao qui sont parvenus à convaincre les grands industriels et exportateurs de l’Or brun à consentir au versement d’un différentiel de 400 franc CFA par tonnes, avec pour objectif de contribuer à l’amélioration des revenus et du niveau de vie des producteurs des deux pays.

Bien avant lui, le directeur général du conseil Café-Cacao, Ibrahima Koné, a annoncé que 60 millions d’arbres seront mis à la disposition des producteurs dont 15 millions lors de cette campagne 2020-2021 pour lutter contre la déforestation. Il également saisi l’occasion pour remercier la première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara pour l’immensité de son travail qu’elle abat dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture.

Cette cérémonie d’ouverture de l’édition 2020 a vu l’élévation de M. Ibrahima Koné, Directeur général de Conseil Café-Cacao et M. Joseph Boahen Aidoo, Directeur de Ghana Cocobod au grade de Commandeur de l’ordre national de Côte d’Ivoire. Les meilleures coopératives cacaoyères et meilleurs producteurs de cacao, ont été également récompensés pour leurs efforts.

Notons que le thème de la 7è édition de la Journée nationale du Cacao et du chocolat est : « Tous engagés pour un cacao, ami de la forêt ».

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao. L’or brun représente 15% du Produit intérieur brut (PIB) et plus de 50% des exportations du pays.

Laisser un commentaire