Côte d’Ivoire : Guillaume Soro dépose son dossier complet de candidature, tandis que Vincent Toh Bi dépose un dossier incomplet dû aux difficultés rencontrés sur le terrain

0
[:fr]Daniel Sio[:]

Dernier jour de dépôt des candidatures à la commission électorale indépendante (CEI).

Après le dépôt de la candidature de Mabri Toikeusse, ce fut le celui de Guillaume Soro, et de Vincent Toh Bi déposé par Daniel Sio aux environs de 23h à Abidjan; 2 Plateaux siège de la CEI.

Plusieurs de ses partisans ont effectué le déplacement au siège de l’institution électorale pour accompagner le dépôt de la candidature de leurs leaders

Prévu pour 13 heures, c’est finalement aux environs de 14 heures que la délégation de Générations et Peuples Solidaires (GPS) a été reçue pour le dépôt de la candidature de Guillaume Soro.

Cette délégation était conduite par Koné Minata, épouse Zié, coordinatrice de GPS Côte d’Ivoire.

Sur les treize documents exigés le député de Ferkessedougou a déposé tous les papiers demandés par la CEI.

Se confiant à la presse à sa sortie Koné Minata a expliqué que ce dépôt des dossiers du premier candidat déclaré à l’élection présidentielle ivoirienne est une promesse d’un acte citoyen qui selon elle dénote la bravoure d’un homme de conviction.

Lisez aussi :

Elle a dénoncé des pratiques qui visaient à empêcher Guillaume Soro à se porter candidat à l’élection présidentielle de 2020.

« Cet acte relève davantage de la bravoure en ce sens que de nombreuses finasseries juridiques ont été orchestrées pour empêcher cette candidature et rendre notre président inéligible, notamment par sa radiation illégale sur la liste électorale en vertu d’une prétendue condamnation pénale rendue le 28 avril 2020 par le tribunal de première instance d’Abidjan au mépris des injonctions en date du 23 avril 2020 de la cour Africaine des droits de l’homme et des peuples « , a martelé Koné Minata.

Enfin, la coordinatrice de GPS Côte d’Ivoire s’en est remis au conseil constitutionnel qui devrait selon elle valider toutes les candidatures.

Pour Daniel Sio qui rappelle que la candidature de Vincent Toh Bi est une candidature en Indépendant. Il a tout de meme souligné les difficultés rencontrés notamment le refus de signature de l’attestation de candidature de Vincent par certaines autorités territoriales.

Rappelons que l’ex-préfet d’Abidjan a surpris ses administrés avec une demande de démission de son poste dans la nuit de mercredi à jeudi 27 août 2020. Demande rendue public par une source presse de la place.

Laisser un commentaire