Côte d’Ivoire : CAF, Jacques Anouma : “Je veux gouverner par l’écoute et l’inclusion. Je veux élever la gestion aux Standards internationaux”

0
[:fr]Jacques Anouma[:]

Candidat à l’élection du Président de la Confédération africaine de football (CAF), prévue le 12 mars prochain, Jacques Anouma a présenté ce vendredi à Abidjan ses priorités pour redresser le football africain, grâce à son programme intitule “servir le football africain”

Selon le candidat, trois valeurs seront au cœur de son action à savoir “la modernité, la responsabilité et la transparence”.

Il a annoncé que son programme se décline en quatre axes. Le premier axe porte sur la réforme de la gouvernance et la gestion de la CAF.

A ce niveau, il souhaite faire en sorte que toutes les décisions soient marquées du sot de l’éthique et l’équité.

“Je veux gouverner par l’écoute et l’inclusion. Je veux élever la gestion aux Standards internationaux”

L’ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) veut responsabiliser les membres élus de la CAF ainsi que le personnel en créant un cadre commun et assurer une gouvernance partagée et inclusive.

Le deuxième axe de son programme est en lien avec le renforcement des acteurs locaux du football. Anouma souhaite identifier le besoin des associations nationales et y répondre.

Le troisième axe concerne la mise en place d’une politique qui permettra de rétablir l’équilibre financier et trouver de nouvelles ressources pour financer le football.

“Nous mettrons l’accent sur le développement des droits digitaux”

Le quatrième axe s’intéresse au jeu. Il s’agit, pour Jacques Anouma de valoriser les compétences des arbitres et des techniciens, en menant une réflexion approfondie sur le nombre et le rythme des compétitions des jeunes et filles

Pour ceux qui doutent de sa compétence, Jacques Anouma souhaite la confiance des uns et des autres. Il rassure que son expérience dans le milieu du football en Côte d’Ivoire, en Afrique et au niveau mondial, ainsi que sa connaissance des hommes constituent des gages.

“Je m’engage pour un seul mandat, une fois élu, je me considérerai en mission, résolument investi avec le devoir de servir et de réussir”, a-t-il dit.

“Je n’ai pas l’intention de tripatouiller nos textes, en général, je fais ce que je dis” a assuré l’ivoirien.

Le candidat a profité de la cérémonie pour inviter officiellement le président de la FIFA Gianni Infantino en Côte d’Ivoire, dénonçant une certaine partialité.

Jacques Anouma souhaite par ailleurs que les africains décident d’eux même du choix de leur président.

Le futur président de la CAF a annoncé qu’à ce jour, “18 pays ont favorablement accueilli par des audiences au trait haut niveau les émissaires du président Alassane Ouattara.

Il a enfin annoncé qu’il se rendra ce samedi à Dakar pour échanger avec Augustin Senghor.

Laisser un commentaire