Côte d’Ivoire :BAD, Adesina salue les efforts des autorités ivoiriennes pour avoir hissée le pays au rang des 10 meilleures économies

0

En raison de la pandémie de la COVID-19, les Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement qui ont débuté aujourd’hui à Abidjan prendront fin demain avec l’élection du Président de cette institution et se déroulent par visioconférence.

Le Président sortant, le Dr Akinwumi A. Adesina briguera un deuxième mandat de cinq ans. Il l’a annoncé à l’occasion de la cérémonie d’ouverture et a pris l’engagement de servir la Banque avec humilité.

« Chers Gouverneurs, ces Assemblées annuelles sont pour moi l’occasion de vous offrir à nouveau mes services et de briguer un second mandat à la présidence de la Banque africaine de développement. Je le fais avec un sens aigu du devoir et de l’engagement. Je le fais pour servir l’Afrique et notre Banque, de manière désintéressée, au mieux des capacités que Dieu m’a données. Je le fais avec confiance, car je crois en la puissance de notre mission, en la grandeur de notre vision, et en la force de notre solidarité, » a déclaré, le nigérian en dépit des problèmes qu’il a rencontrés vers la fin de son premier mandat.

Il a rappelé que cinq après son élection les résultats sont visibles.
« 18 millions de personnes supplémentaires ont désormais accès à l’électricité. 141 millions de personnes ont bénéficié de technologies agricoles plus avancées favorisant la sécurité alimentaire. 15 millions de personnes ont eu accès à un financement. 101 millions de personnes ont désormais accès à des transports améliorés. Et 60 millions de personnes ont reçu un accès à l’eau et à l’assainissement, » s’est réjoui le Dr.

Le Président de la BAD a remercié, le Conseil d’administration et le formidable personnel de la Banque pour son travail acharné et son soutien inébranlable qui lui ont permis d’en arriver là.

« Toutefois, nous n’entendons pas nous reposer sur nos lauriers. Pour faire mieux, nous devons travailler davantage. Nous avons du pain sur la planche, aujourd’hui plus que jamais, pour aider l’Afrique à rebondir et à retrouver la voie de la croissance économique et de la résilience. Aujourd’hui, je me tiens devant vous, extrêmement reconnaissant de l’incroyable soutien que vous m’avez accordé au cours des cinq dernières années, » a mentionné, le président sortant, candidat à sa propre succession.
En attendant qu’il soit réélu, Dr Adesina a lancé un appel à ses collaborateurs et aux actionnaires.

« Ensemble, nous devons aller de l’avant et trouver ce qu’il faut pour aider l’Afrique à accélérer son développement, en tirant parti de nos réalisations collectives, en comblant nos lacunes et en ayant plus d’impact sur le terrain, » a-t-il précisé.

Par ailleurs, le Président avait cité la Cote d’Ivoire comme un exemple dans le monde.

« En observant la Côte d’Ivoire aujourd’hui, l’on a peine à croire que ce pays était un État fragile. Pourtant, grâce à un leadership visionnaire, des politiques macroéconomiques saines et des politiques centrées sur les personnes, le pays a radicalement changé aujourd’hui. A l’instar du phénix qui renaît de ses cendres, le pays s’est hissé au rang des dix économies affichant le taux de croissance le plus rapide au monde, avant la pandémie de COVID-19, » a conclu, le président de la BAD.

Laisser un commentaire