Burkina Faso : Plus de 300 bâtons d’explosifs saisis, l’auteur recherché

0
[:fr]Bâtons explosifs[:]

Les forces de sécurité burkinabé ont saisi plus de 330 bâtons d’explosifs dissimulés dans un car de transport en commun au départ de Ouagadougou et à destination de la ville de Fada N’Gourma, dans la région de l’est.

Intercepté à l’entrée de Fada N’gourma,le car a été soigneusement fouillé par les services de la douane qui ont découvert un sac contenant les bâtons d’explosifs dont un seul suffisait à pulvériser le car de 70 places, selon le Lieutenant Boris Taram du Génie militaire.

Selon le commandant de la Brigade de recherches, l’adjudant-chef major Djibrilou Zina, c’est le mardi 1er septembre 2020 vers 10h, que ses services ont été informés par le poste de contrôle des douanes sur l’axe Ouagadougou-Fada N’Gourma, de la découverte d’un sac contenant des explosifs dans un car d’une compagnie de transport en commun. «Compte tenu de la dangerosité de son contenu, le colis a été immédiatement débarqué et les passagers ont été conduits à la brigade pour des investigations», a-t-il expliqué.

« Des investigations menées pendant des heures n’ont pas permis de découvrir le propriétaire du colis » qui est toujours activement recherché, a dit l’officier de gendarmerie. Selon lui, le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Fada N’Gourma a été saisi et une enquête a été ouverte afin de découvrir le ou les propriétaires du colis, et élucider les circonstances dans lesquelles ces explosifs se sont retrouvés dans le car.

Sur instruction du parquet, tous les passagers ont passé la nuit dans les locaux de la gendarmerie avant d’être libérés le lendemain. Convoqués, les bagagistes de la compagnie sont toujours détenu pour les besoins de l’enquête. Ils ont expliqué que le colis n’ayant pas été enregistré par leurs soins a pu être dissimulé à leur insu.

Le Burkina Faso qui est la cible d’attaques terroristes a interdit l’importation et l’usage des explosifs qui est utilisés dans les mines artisanales et détournés par les terroristes pour perpétrer des attaques contre les forces armées.

Laisser un commentaire