Burkina Faso : le couvre-feu prolongé de 45 jours dans le Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

0

Le gouverneur de la région du Sahel burkinabè a prolongé le couvre-feu de 45 jours, à compter de mercredi, afin de lutter efficacement contre le terrorisme dans cette zone du pays.

« Le gouverneur de la région du Sahel porte à la connaissance de la population que le couvre-feu est prorogé pour une durée de 45 jours à compter du 2 septembre jusqu’au 16 octobre 2020 », peut-on lire mardi dans un communiqué administratif signé du secrétaire général de la région Inoussa Kaboré.

Le couvre-feu est appliqué de 00h00 à 4 heures du matin pour la ville de Dori (la capitale régionale), de 20h00 à 5 heures du matin pour les communes de Bani, Falagountou, Gorom-Gorom, sampèlga, Sebba et seytenga et de 19h00 à 5 heures du matin sur le reste du territoire régional, précise le communiqué qui souligne que le gouverneur sait compter sur le civisme et le sens de responsabilité de tous pour le strict respect de la mesure.

Le Sahel burkinabè est en proie aux attaques terroristes et aux enlèvements depuis 2015. Deux personnes enlevées jeudi soir dans cette zone sont toujours portées disparues. C’est également dans la même localité que le 11 août dernier, le Grand Imam de Djibo, Souaibou Cissé, âgé de 73 ans, avait été enlevé puis assassiné.

Laisser un commentaire