Burkina Faso : Des pesticides non homologués saisis dans les marchés de Ouagadougou

0
[:fr]René SANOU[:]

Les inspecteurs phytosanitaires du ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, appuyés par les forces de défense et de sécurité, ont saisis d’importantes quantités de pesticides non homologués lors de contrôles inopinés dans les marchés Rood Woko et de Sankaryaaré à Ouagadougou.

Il s agissait lors de cette sortie de vérifier la qualité des pesticides vendus et le respect de la réglementation dans la vente des produits phytosanitaires au Burkina Faso et d’interpeler les acteurs qui ne respectent pas la règlementation à se conformer à la loi.

Selon le Chef de service de la protection des végétaux, René SANOU, les pesticides à usage agricole ou domestique sont des produits dangereux dont la gestion est encadrée par la loi.

A ce titre, seuls les pesticides homologués sont autorisés à la vente. La règlementation indique aussi que tout distributeur ou vendeur doit détenir un agrément lui autorisant la vente de ces produits. Cet agrément est obtenu suite à une formation sur la gestion des pesticides.

Pour René SANOU, cette action répond aussi à un souci de protection des populations contre l’usage des produits dangereux et d’équilibre dans le commerce. Les commerçants qui ont enfreint à la loi ont vu leur marchandises saisis.

De l’avis du Chef de service de la protection des végétaux, le bilan du contrôle est jugé satisfaisant. « Les acteurs qui sont dans la commercialisation sont avisés du danger des pesticides et de l’existence de la loi encadrant leur vente », a-t-il dit. Il a précisé que les produits saisis seront éliminés.

Le non-respect de la règlementation sur le contrôle des pesticides est également sanctionné par des peines privatives de liberté et d’amendes.

Laisser un commentaire