Bouaké : La filière Science Politique ouverte à l’Université AO

0

L’Université Alassane Ouattara(UAO) de Bouaké, a ouvert cette année, la filière Science Politique au sein de l’UFR Science Juridique Administrative et de Gestion (SJAG).

La présentation de ce « département », a eu lieu, le lundi 14 septembre 2020 à l’amphithéâtre C du campus 2, à travers une conférence inaugurale de rentrée sur le thème : « La paix démocratique ».

L’objectif général de cette activité est de présenter «le département » de Science Politique de l’UFR SJAG qui repose sur trois piliers :

-La formation académique avec le Master en Science Politique ; la recherche scientifique avec le laboratoire d’étude politique africaine comparée(LEPAC) ; et la vie estudiantine avec le club science politique UAO. Le thème de cette rentrée a été abordé sous trois angles :

La paix démocratique : Quelle compréhension philosophique et sociale ?, avec Professeur Henri Bah. La deuxième communication a été prononcée par Professeur Séraphin Néné Bi sur le thème la paix : Repères et enseignements historiques. Enfin, avec le Professeur Ousmane Zina, il été question de parler de la paix et la science politique : un objet de recherche recherché.

Pour professeur Ousmane Zina, directeur du Master Science Politique, cette filière a droit d’exister.

« C’est une première à l’UAO qui ouvre aujourd’hui dans son espace, la filière science politique. La science politique est une discipline majeure mais méconnue en Afrique sub-saharienne. L’esprit de ce master est d’apporter une contribution essentielle à la compréhension des phénomènes politiques. La science politique est une science d’utilité sociale dans la mesure où c’est une science qui accompagne l’action de l’Etat », a-t-il expliqué.

Au nom du Président Lazare Poamé, Professeur Henri Bah, son directeur de cabinet a salué les initiateurs de cette filière, qui déjà du point de vue de l’image de marque de l’université, c’est un point et pas des moindres dans la mesure où, les sciences politiques sont aujourd’hui une filière sollicitée par nos étudiants et par l’emplacement géographique de l’UAO, au centre du pays , les nouveaux bacheliers qui viendront de l’Ouest, du Nord et même du Sud du pays pourront venir pour apprendre les sciences politiques et cela pourra apporter un tant soit peu des réponses aux crises politiques.»

K.LARQUE, correspondant Bouaké

Laisser un commentaire