Mali : Décès du général Moussa Traoré, ancien président du Mali

0
[:fr]Moussa Traoré[:]

L’ancien président du Mali, le général Moussa Traoré, né le 25 septembre 1936 à Sébétou dans la région de Kayes est mort ce 15 septembre 2020 à Bamako, a appris Lefluxs de source presse.

Militaire et homme d’État malien, il fut président de la République de 1968 à 1991.

Le général Traoré, renversé en 1991, avait déjà été condamné à mort le 12 février 1993 pour « crimes de sang », mais n’avait pas été exécuté, par décision du président Alpha Oumar Konaré, qui s’était déclaré « hostile à la peine de mort » et avait souhaité que « Moussa Traoré et ses amis vivent le plus longtemps possible pour qu’ils voient la démocratie fleurir au Mali« . La peine du dictateur avait été commuée en détention à perpétuité en décembre 1997.

Né le 25 septembre 1936 à Sébétou dans la région de Kayes (sud-ouest) d’une famille Malinké, Moussa Traoré est le fils d’un soldat de l’armée française dans laquelle il s’engage lui-même en 1954. Admis en 1960 à l’école d’officiers de Fréjus en France, il sort major de sa promotion, est nommé lieutenant dans l’armée malienne en 1964, puis instructeur de l’école interarmes de Kati jusqu’en 1968.

Le 19 novembre 1968, le jeune lieutenant est le principal promoteur du coup d’Etat qui renverse Modibo Keita, au pouvoir depuis l’indépendance en 1960. Dès lors, il va s’appliquer à verrouiller l’ensemble de l’appareil d’Etat.

En septembre 1969, il devient président du « Comité militaire de libération nationale » (CMLN), chef de l’État et du gouvernement. Il est promu colonel en 1971, général sept ans plus tard.

Laisser un commentaire