Côte d’Ivoire : Inauguration du stade olympique d’Ebimpé , un spectacle éblouissant sera réalisé par Georges Monboye

0

Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, procédera ce samedi 3 octobre 2020 à l’inauguration du stade Olympique d’Ebimpé, ce joyau architectural de plus 60 000 places, fruit de la coopération réussie entre la Cote d’Ivoire et la Chine. A cet effet, une somptueuse cérémonie se prépare activement et sera marquée par une fresque qui sera composée de 700 talentueux danseurs.

Le directeur du ballet national et du cirque de Côte d’Ivoire, George Monboye, dans un entretien avec la presse, s’est prononcé sur cette grosse surprise qui attend les 50 000 spectateurs qui sont attendus ce samedi à Ebimpé relate Afrique sur-7.

‘’Nous avons été contacté, il y a 3 mois, pour concevoir un spectacle; on m’a demandé de rêver grand, et j’ai rêvé grand. Mais vous savez que l’inauguration dépendait du programme du président de la République; et ce n’est qu’une semaine avant que nous avons été prévenus. C’est un travail qui s’est fait en quatre jours, et ça ne s’est jamais fait au monde. Pour une fresque qui est composé de 700 danseurs et figurants, il me faut un minimum de 3 à 4 mois de préparation mais quand on veut apporter son savoir à son pays, on relève toujours les challenges‘’, a-t-il déclaré d’entrée.

George Monboye a confié que la fresque parlera de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la Chine. Elle parlera aussi de la paix, de l’unité, d’un cercle familial, d’un cercle de peuples.

« Le tambour parleur raconte l’histoire du rêve d’Houphouët-Boigny qui a rêvé grand pour la Côte d’Ivoire, mais ce que nous observons, c’est que le président Alassane l’a réalisé. Donc la fresque va parler des jeunes qui vont à la recherche de ce joyau. Ils vont parcourir le nord et le sud avant d’arriver en Côte d’Ivoire. L’idéé, c’est de montrer aussi l’engouement que cela créé au sein du peuple, un grand stade est fait pour réunir tout un peuple, c’est un symbole d’unité. Nous parlerons de tout ça‘’, a-t-il fait savoir.

Laisser un commentaire