26 C
Abidjan
vendredi, juillet 23, 2021
spot_img

Côte d’Ivoire : L’Inspection générale d’Etat, Ahoua N’Doli annonce des audits dans les différents ministères

Charte d’éthique et de déontologie. Cette charte est élaborée dans le cadre de la réforme de l’Inspection Générale d’Etat, désormais dotée d’un Comité d’Ethique et de Déontologie depuis la prise du décret 218-653 du 1er août 2018, portant attributions, organisation et fonctionnement de l’Inspection Générale d’Etat.

L’objectif global de cette Charte est de servir de boussole à l’Institution qui est chargée de contrôler l’Administration publique et parapublique et les structures privées recevant des ressources de l’Etat.

En se dotant d’un tel instrument l’IGE veut se donner le droit d’exiger des autres le respect des valeurs éthiques, des principes déontologiques et des règles de conduite applicables aux personnels de contrôle et de bonne gouvernance.

Il s’agit d’un instrument d’autocontrôle qui permettra à l’IGE, en tant qu’organe supérieur d’inspections, de contrôle, d’audit interne de promotion de la bonne gouvernance de l’Etat, de se remettre souvent en cause pour être plus performante.

« Ma joie est d’autant plus grande que l’IGE, organe supérieur de contrôle administratif, d’audit, d’inspection et de promotion de la bonne gouvernance, dispose enfin, d’un document qui sert de boussole dans la conduite des missions que le Président de la République a bien voulue nous confier », s’est réjoui, Ahoua N’Doli Théophile, Inspecteur Général d’Etat.

Selon lui, cet instrument sert de boussole et permet d’effectuer un contrôle en interne. Et l’Inspection Générale d’Etat se doit d’être un modèle en tout point et donc en matière de respect de la déontologie et de l’éthique.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles