29 C
Abidjan
vendredi, juillet 23, 2021
spot_img

Côte d’Ivoire : Les journées économiques régionales des PME de Gbêkê se tiendront les 26 et 27 août prochain

Les 26 et 27 Août 2021, se tiendront au centre culturel Jacques Acka de Bouaké, les journées économiques régionales des PME de Gbêkê sur le thème : « potentialités et atouts de la région de Gbêkê pour le développement des PME locales. ».

Initiées par la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises(FIPME), cet évènement économique et culturel a été présenté à la population de la région de Gbêkê, le jeudi 15 juillet 2021.

Membre de la FIPME de la région de Gbêkê, par ailleurs président du comité d’organisation local, Frédéric Brou a expliqué que « ces assises visent à renforcer le dynamisme des grandes entreprises pour accroître leurs productions. La FIPME entend, au travers de ces journées économiques à venir , renforcer les capacités techniques , managériales et informationnelles des PME locales en dotant d’instruments de référence en matière de normes , de comportement de PME, etc. », a-t-il mentionné avant d’ajouter : « le Gbêkê, singulièrement la ville de Bouaké connait une recrudescence de l’activité économique depuis l’année 2000, des pôles économiques de la trempe de Gonfréville jadis fleuron du textile de manufacture de l’Afrique occidentale, connait à nos jours une quasi disparition laissant un vide prononcé, à la fois aux employés et à leur famille et aux nostalgiques clients. D’autres industries de taille, telles que Fibako, Trituraf et Gestoci sont victimes de cette situation de fermeture entraînant toujours son cortège de problèmes.

Prenant la parole, le président du conseil d’administration de la FIPME, Dr Joseph Boguifo est revenu sur l’importance de la décentralisation des journées nationales promotionnelles des PME(JNPPME).

« Les PME sont indispensables dans la vision du gouvernement pour amorcer le développement. Face à de telles responsabilités, la FIPME a le devoir de développer de nouvelles stratégies qui répondent à ces objectifs. C’est dans cet esprit que le déploiement des instances et l’installation de délégations se sont opérées. Il nous fallait mettre en place un dispositif de proximité avec les PME pour mieux les encadrer, les informer et les former. Une meilleure structuration des PME peut générer de nombreux emplois directs et indirects. Ainsi, les PME seront mieux outillées pour relever les défis du développement.».

La FIPME, créée le 28 septembre 1995 à l’initiative de l’Etat ivoirien s’est positionnée comme le chef de fil des PME ivoiriennes avec à son actif et comme membres à ce jour 40 faitières et associations professionnelles regroupant plus de 90% des principales grandes associations reconnues de PME.

A .K. LARQUE, correspondant Bouaké

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles