24.9 C
Abidjan
samedi, septembre 18, 2021
spot_img

Côte d’Ivoire : La presse numérique mise à contribution dans la lutte contre la désinformation

« Identifier et lutter contre la désinformation » tel était le thème retenu pour le séminaire de formation organisé par l’Ambassade des Etats-Unis pour les acteurs de la presse numérique, ce mardi 27 et mercredi 28 juillet à la salle American Corner, sis à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody.

Dans l’optique de permettre aux journalistes et acteurs du web de mieux axer leur lutte contre la diffusion des informations malveillantes et établir une stratégie réseau pour répondre systématiquement à ce fléau qui prends de l’ampleur sur la toile ivoirienne et internationale, un atelier conçu sur différentes problématiques s’est déroulé via zoom avec Linda Hervieux qui depuis la France s’est entretenu durant plus de deux heures sur différents axes avec les journalistes présents.

Etant élaborer sur trois grands objectifs qui sont : Identifier et démystifier la désinformation et comment faire passer le message; Etablir une stratégie et un réseau pour répondre systématiquement à la désinformation; et l’importance du  » fact-checking  » : Etablir une source centrale de vérification des faits, cet atelier s’est ouvert avec le mot d’introduction de M.Taylor Tinney, attaché de presse situant l’importance de ce séminaire pour éradiquer la désinformation et suivi du discours d’ouverture de Mme Joann Lockard, chargée d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis qui l’a mise dans le contexte de la prise de conscience des journalistes face à l’ampleur des deepfake et fausses informations.

Pour Linda Hervieux, journaliste et photographe américaine qui a travaillé entre autres pour le New York Times, l’International Herald Tribute, le New York Daily et le Daily Beast, dix types de nouvelles trompeuses sont mis en exergue dont: la propagande, du piège à clic, du contenu sponsorisé, de la satire, de l’erreur, du parti pris, de la théorie du complot, de la pseudoscience, du contenu trompeur, du contenu trafiqué le tout caractérisé par des notations en couleur qui sont : le vert pour le neutre, le jaune pour le léger, le moyen réprésenté par l’orange et le rouge caractérisé par la couleur rouge, le tout marquant l’impact sur les internautes.

Et toujours selon elle, le meilleur moyen de contrer les fausses informations, c’est à travers des informations fiables qu’elle a toute fois dispensé avec le rappel de la patience et l’attente dans la reconstitution d’une information urgente ou dont on détient la primeur.

Pour rappel les travaux de ce séminaire s’achèveront ce mercredi 28 juillet 2021, avec des exercices et des cas pratiques qui seront soldés par la cérémonie de remise de diplômes aux impétrants du numérique.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles