26 C
Abidjan
vendredi, juillet 23, 2021
spot_img

Afrique du Sud : 212 morts dans les violentes manifestations

Deux cent douze personnes ont été tuées lors des violentes manifestations de la semaine dernière dans les régions orientales de l’Afrique du Sud, a indiqué vendredi la ministre par intérim à la Présidence Khumbudzo Ntshavheni, lors d’une conférence de presse.

Le KwaZulu-Natal (KZN) a fait état de 89 décès supplémentaires vendredi, portant le total cumulé à 180 morts, tandis que le Gauteng a enregistré un total de 32 décès. La police a arrêté 862 personnes dans le Gauteng et 1.692 autres dans le KZN, selon la ministre.

Mme Ntshavheni a affirmé que la situation dans le Gauteng et le KZN revient « progressivement, mais sûrement » à la normale depuis jeudi, mais qu’elle reste tendue dans certaines zones du KZN. La police a reçu des informations faisant état de 1.488 incidents dans le KZN au cours de la nuit, tandis qu’aucun nouvel incident n’a été signalé dans le Gauteng.

La police a arrêté deux suspects dans le KZN en possession de 4.000 munitions et d’armes à feu sans permis.

Le nombre de membres des forces de défense nationale sud-africaines (SANDF) déployés est passé à 25.000. Ils restent auprès des points chauds du Gauteng et ont également été déployés dans d’autres provinces, car « nous ne voulons pas que les instigateurs prennent l’avantage dans d’autres provinces », a souligné la ministre.

Mme Ntshavheni a affirmé que le gouvernement travaille sur un plan immédiat pour assurer la reprise économique. Les autoroutes N2 et N3 sont désormais rouvertes. Le transport de biens essentiels, de nourriture, de fournitures médicales et de carburant a commencé.

Related Articles

- Advertisement -spot_img

Latest Articles