Côte d’Ivoire : Yamoussoukro, le PJCI compte fédérer les acteurs politiques autour d’un match de gala entre pouvoir et opposition »

0
[:fr]Bruno Koné et les jeunes parlementaires à Yamoussoukro[:]

En collaboration avec la fondation Felix Houphouët Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro et la Fondation Allemande Friedrich Ebert Stiftung, le Parlement des Jeunes de Côte d’Ivoire (PJCI) a tenu les 12, 13, et 14 Août dernier à la Fondation Félix Houphouët Boigny, sa traditionnelle session ordinaire de l’année 2020 autour du thème, « Élection présidentielle 2020, Quelle Contribution de la Jeunesse Parlementaire pour l’Éducation à la Culture Électorale, la Transparence et l’Unité de la Côte d’Ivoire.»

150 membres statutaires, sont venus des 33 régions issus des sections régionales du PJCI du territoire national pour s’informer, se former afin s’engager sur le terrain. Étant une organisation apolitique, le PJCI représenté sur l’ensemble du territoire ivoirien, défend les valeurs républicaines et démocratiques, tout en prônant les valeurs civiques et citoyennes à la l’endroit de la jeunesse.

Les travaux de cette première session parlementaire de l’année 2020, ont porté sur la participation des jeunes au processus électoral, la violence en période électorale, la Paix, et l’utilisation des médias sociaux en période électorale. Ces questions, étant d’une importance capitale pour la jeunesse, les dirigeants et pour toute la société ont, au cours des travaux, fait l’objet d’adoption de recommandations consignées dans le livre blanc.

« Elles seront portées à l’attention des institutions nationales et internationales, ainsi que les autorités ivoirienne dans le but d’en faire des plaidoiries en faveur des jeunes. En effet, nous sommes à la veille des élections présidentielles de 2020, période qui s’est toujours passée avec violence. Face à cette situation, le PJCI entend s’y impliquer activement à la recherche du consensus au nom de la paix et de l’unité nationale.

Pour ce faire, le Parlement des Jeunes de Côte d’Ivoire a décidé au terme de ses travaux, d’initier un projet intitulé : Sauvons Ma République. Ce projet fait appel à un sursaut national de la jeunesse parlementaire à jouer sa partition, en prenant l’initiative de rencontrer les Présidents Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo, Guillaume Soro, Charles Blé Goudé, le premier ministre Hamed Bakayoko et bien d’autres acteurs politiques ivoirien. Nous ne souhaitons pas être reçu sur leur terrasse plutôt dans leurs salons pour parler à nos parents.

Nous allons nous assigner comme mission de médiateur de cette crise qui s’annonce. Les 5 leaders doivent se rencontrer avant la tenue des élections présidentielles en Côte d’Ivoire. C’est une exigence et nous allons le leur dire, nous allons anticiper pour sauver la république de Côte d’Ivoire.

Ensuite, nous allons exiger un match gala entre les partis au pouvoir et les partis de l’opposition au stade Felix Houphouët Boigny d’Abidjan, en présence des coachs Alassane Ouattara, Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Guillaume Soro pour la toute première fois afin de détendre l’atmosphère sociopolitique.» a fait savoir le président du PJCI Vah Yao Josué.

Devant une centaine de jeunes parlementaires et plusieurs autorités venus prendre part à cette activité, une vaste campagne de sensibilisation des jeunes des partis politiques pour la pacification de l’environnement préélectoral sera menée dans les différentes coordinations régionales a indiqué les organisateurs lors de cette cérémonie de clôture.

Laisser un commentaire