Côte d’Ivoire : Vœux de nouvel an à Ouattara, le Corps diplomatique exhorte les ivoiriens au dialogue pour réconciliation vraie

0
[:fr]Mgr Paolo BORGIA, Nonce Apostolique, Doyen du Corps Diplomatique[:]

Le Corps Diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire a présenté ses vœux de nouvel an au chef de l’État ivoirien.

Mgr Paolo BORGIA, Nonce Apostolique, Doyen du Corps Diplomatique a salué les efforts du Gouvernement et l’encourage à
les étendre encore plus à toutes les régions du Pays, surtout les plus enclavées, et en faveur de tous les citoyens, en particulier les plus défavorisés.

L’année 2020 fut marqué par l’organisation de l’élection à la Magistrature suprême de la Côte d’Ivoire.

Il a déploré, les violents incidents des périodes pré et post-électorales, tout comme les positions politiques qui se sont exacerbées en saluant l’engagement du chef de l’État à continuer, sans relâche, à rassembler les filles
et les fils de ce Pays, à intensifier toutes les actions en faveur du pardon et de la concorde nationale, dans la justice et le respect des droits et devoirs de chacun.

“En effet, nous pensons que construire la paix est une tache sans répit qui exige l’engagement de tous, dans le respect de la loi et des institutions, des droits et
des libertés, pour réaliser l’unité de la Nation, malgré les obstacles et les différences au moyen du dialogue, de la vérité, de la justice et du pardon. La paix se construit à travers une culture du dialogue qui permet de se rencontrer, de se parler. La vie, c’est l’art de la rencontre. Quand bien même il y
ait des désaccords, c’est cette culture qui, au cæur de la vie socio-politique d’une Nation, pousse à aller au-delà des dialectiques qui s’affrontent, en se complétant, s’enrichissant et s’éclairant réciproquement, même si cela implique des discussions et de la méfiance. Parler de culture de la rencontre signifie qu’en tant que Peuple, l’on cherche à établir des points de contact, à construire des
ponts, a envisager quelque chose qui inclut tout le monde. Le dialogue sera une quête de tous pour le bien commun,” a précisé, le Nonce Apostolique.

Selon lui, la paix se construit également au moyen de la vérité, sans paroles creuses, par des témoins convaincus, artisans de paix, ouverts à la discussion sans exclusions ni manipulations.

“On ne peut parvenir vraiment à la paix que s’il y a un dialogue
convaincu d’hommes et de femmes qui cherchent la vérité au-delà des
idéologies et des opinions diverses. La vérité de la paix appelle à entretenir des relations fécondes et sincères; elle encourage à être transparent dans les discussions, à rechercher et à parcourir les voies de la justice, du pardon et de la
réconciliation. La paix se construit aussi au moyen de la justice et du pardon. Certes il existe un
lien intime entre la justice et la paix, mais puisque la justice humaine n’est pas parfaite, elle doit être complétée par le pardon qui guérit les blessures et qui rétablit en profondeur les rapports humains perturbées, Le pardon ne s’oppose
aucunement à la justice mais vise plutôt cette plénitude de justice qui mène à la tranquillité de l’ordre, qui est guérison en profondeur des blessures qui ensanglantent les esprits”, a indiqué, Paolo BORGIA.

Il a soutenu que, apprendre à vivre le pardon fait grandir notre capacíté à devenir des femmes et des hommes qui parcourent ensemble un chemin de réconciliation pour parvenir à la paix.

Les Membres du Cops diplomatique ayant à cœur le bien de la Côte d’lvoire saluent les lignes que tracées par Ouattara pour ces prochaines années dans les
domaines politique, social et économique, qui peuvent contribuer à ouvrir un horizon d’avenir.

Pour eux, la Vraie réconciliation, loin de fuir le conflit, se réalise en le dépassant par le dialogue et la négociation transparente, sincère et patiente.

“Elle doit impliquer toutes les couches de la société. La Communauté internationale, que nous représentons, encourage fortement toutes les tentatives de réconciliation, en appelant tous les acteurs politiques ivoiriens a faire preuve de générositéé et de courage pour poursuivre la décrispation et tracer les sillons d’une paix durable” a insisté, le Nonce.

Les élections législatives auront lieu le 6 mars 2021, le Corps diplomatique souhaite enfin, qu’elles puissent se dérouler de manière pacifique et inclusive
pour permettre la participation de tous dans le choix des Représentants du peuple pour une nouvelle mandature.

“Ce moment important dans la vie institutionnelle de la Nation sera ainsi un pas décisif sur le chemin entrepris pour la réconciliation nationale et la cohésion sociale.
Excellence Monsieur le Président de la République, le succès de ce Pays, dans la mise en oeuvre d’un si important chantier, reposera sur l’union de toutes ses forces vives pour continuer a construire la République de Côte d’Ivoire qui sera, comme les symboles dans Ses Armoiries, toujours plus forte comme l’éléphant et rayonnante comme le soleil levant qui irradie ses rayons de labeur, de développement et de bonheur; de liberté, de justice et donc de paix; d’hospitalité, de convivialité et d’unité”, a déclaré, le Nonce.

Il a en définitif assuré le pouvoir de la disponibilité de la Communauté internationale à accompagner ce beau Pays dans sa quête permanente de la paix et du bien-être des peuples qui y vivent.

Laisser un commentaire