Côte d’Ivoire : Transformation de cacao, Ouattara confiant : « l’année prochaine des projets de ce genre permettront d’atteindre un taux de croissance de 8% »

0
[:fr]Alassane Ouattara à Yopougon[:]

Malgré la pandémie à Coronavirus, la Côte d’Ivoire ne connaîtra pas de récession économique à l’instar de certains grands pays d’Amérique et d’Europe.

Alassane Ouattara a rassuré ses compatriotes aujourd’hui au terme d’une cérémonie de pose de première de deux complexes de transformation de cacao.

Il a annoncé que la Côte d’Ivoire enregistrera un taux de croissance positif à la fin de cette année qui sera compris en 1,5 et 2%.

« Je veux vous dire que grâce à ces projets de ce genre, l’année prochaine, la croissance économique qui cette année sera entre 1,5 et 2%, ce qui est un miracle parce que la plus part des grands pays que ce soit en Amérique ou en Europe sont en récession. Nous n’allons pas être en récession, nous aurons un taux de croissance positif entre 1,5 et 2% », a précisé, le Chef de l’État ivoirien.

Optimiste, Alassane Ouattara a indiqué que « l’année prochaine des projets de ce genre permettront d’atteindre un taux de croissance de 8%. »

« Ce qui veut dire que c’est un projet essentiel, non seulement pour la croissance économique, pour les exportations, pour les investissements, l’emploi évidemment pour l’industrialisation de la Côte d’Ivoire, » a-t-il expliqué.

Premier pays producteur de cacao dans le monde, Alassane Ouattara a rappelé que la Côte d’Ivoire transforme pratiquement le 1/3 de sa production, entre 600 à 650 mille tonnes.

Il estime que grâce à ce projet le pays va aller dans deux trois ans, vers un million de tonnes de transformation, ce qui est vraiment excellent.

« La transformation est une valeur ajoutée, c’est à dire les emplois pour les ivoiriens et ceci est très important et aussi des recettes pour le budget de l’État. C’est, dire que ce projet est très important et surtout qu’il va coûter 216 milliards de FCFA. Ce qui va s’ajouter au volume des investissements déjà réalisés », a insisté, le Chef de l’État.

Il a invité le gouvernement à travailler davantage pour que le pays ait un peu plus de projets de ce genre pour qu’en 2025, la Côte d’Ivoire puisse transformer 100% de son cacao sur son territoire.

Laisser un commentaire