Côte d’Ivoire : Richard K. Bell : « Le recours à la violence est inacceptable ; Les supporters de l’opposition ont le droit de se rassembler tranquillement »

0
[:fr]SEM : Richard K. Bell[:]

L’Ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Richard K. Bell, c’est prononcé sur le processus électoral en cours, lors d’un entretien relayé par le Media d’Etat « Fraternité Matin ».

Pour le Diplomate, cette élection est une opportunité très importante pour la Côte d’Ivoire sur le chemin de son progrès.

« Pour progresser, tout pays a besoin d’investissements. Et les investisseurs ont le choix. Un investissement est une dépense consentie dans l’espoir de réaliser un bénéfice. Pour que cet espoir existe, il faut qu’il y ait les conditions nécessaires, à savoir, la stabilité, la prévisibilité, l’application équitable des lois, la bonne gouvernance en général. Tout cela est à prendre en compte. Dans le cas de la Côte d’Ivoire, cela est particulièrement pertinent, parce que c’est un pays qui intéresse les investisseurs. Si cette année électorale se passe bien, il pourrait y avoir beaucoup d’investissements. L’enjeu est donc important », affirme-t-il.

Concernant le rejet des candidatures par le Conseil Constitutionnel, il soutient que son pays respecte la souveraineté de la Côte d’Ivoire.
« Je vois donc mal mon gouvernement contredire ce qui est dit par la plus haute instance ivoirienne. »

Richard K. Bell est contre tout recours à la violence. « Le recours à la violence est inacceptable. Et ce pays a déjà trop souffert du recours à la violence. » Et de poursuivre. « Les partisans de l’opposition ont autant de droits de s’exprimer que ceux du pouvoir. Les supporters de l’opposition ont le droit de se rassembler tranquillement. Le comportement des forces de l’ordre est censé être tel qu’on n’arrive pas à deviner que le meeting rassemble des militants de l’opposition ou du parti au pouvoir », relève-t-il et de lancer un message au régime. « Je profite pour dire que je pense que le régime a une belle occasion maintenant de prendre une position claire concernant les rapports, a priori, crédibles d’agressions visant les supporters de l’opposition qui essayaient de se rendre au stade le weekend dernier. Peut-être qu’il y a eu une annonce à cet effet, mais moi, je n’ai pas connaissance d’une telle annonce par le régime. Et je suis convaincu que ce serait une très bonne chose. »

M. K. Bell, reste convaincu que c’est encore possible que cette élection soit un pas en avant pour la Côte d’Ivoire et d’ajouter.

« La meilleure chose que chacun puisse faire pour renforcer la démocratie dans quelque pays que ce soit, c’est de se responsabiliser et de démontrer par les paroles et les actes qu’on est prêt à jouer le jeu et à respecter les contraintes que cela impose (…)L’opposition a les mêmes droits que les partisans du pouvoir de s’exprimer, de s’organiser, de se rassembler. Cela doit se faire dans un climat dans lequel personne ne se sentira intimidé ou harcelé parce qu’il n’est pas d’accord avec d’autres dans son voisinage.

Laisser un commentaire