Côte d’Ivoire : Rachida Dati assume avoir empêché un meeting du RHDP dans le 7e arrondissement de Paris

0

Installés aux Invalides pour une manifestation de soutien à la candidature pour un troisième mandat du Président ivoirien, les militants RHDP ont vu la police débarquer pour leur demander de démonter leurs installations sur ordre de Rachida Dati, la maire du 7e arrondissement de Paris.

L’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati, a demandé la démolition des installations des militants du RHDP venus tenir un meeting en soutien à la candidature d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat. C’est l’ancienne Garde des Sceaux, ministre de la Justice française qui a publiquement assumé sa décision d’empêcher la tenue de ce meeting de pros-Ouattara dans sa commune revèle Afrique-sur7.

Elle a confié samedi : « Je découvre ce jour qu’une autorisation a été donnée à des soutiens d’un dirigeant étranger pour s’installer sur les pelouses des Invalides. Ces opérations politiques n’ont pas lieu d’être sur des sites classés. J’ai obtenu de la Préfecture de Paris que ces installations soient démontées immédiatement.»

La maire de Paris n’a pourtant rien trouvé à dire lorsque les supporters de l’opposition ivoirienne ont tenu leur meeting dans sa commune. Sa position est donc clairement contre ce qu’elle considère comme une décision antidémocratique d’Alassane Ouattara de violer la Constitution. Elle a publié sur son compte Twitter les images de la police demandant aux militants du RHDP de remballer leurs installations.

Laisser un commentaire