Côte d’Ivoire : Lutte contre la contrefaçon, à Abobo, le Colonel Jacques Dakouri rassure que sa cellule est engagée pour la traque aux faussaires

0
[:fr]Le Comité national de lutte contre la contrefaçon (CNLC)[:]

Le Comité national de lutte contre la contrefaçon (CNLC) est résolument engagé pour lutter contre toute forme de contrefaçon qui met en mal l’économie de la Côte d’ivoire au grand bonheur des faussaires.

C’est dans ce cadre qu’il a initié depuis le mercredi dernier une campagne de sensibilisation des populations d’Abidjan sur la commercialisation et la consommation des produits de la contrefaçon.

Après l’étape d’Adjamé du mercredi dernier, ce mardi 8 décembre 2020, le CNLC était dans la commune d’Abobo pour sensibiliser les populations de cette grande commune, comme constaté sur place par KOACI.

Pour l’occasion, c’est la salle de mariage de la mairie qui a accueilli cette campagne de sensibilisation du grand public.

Devant les représentants du maire d’Abobo et du ministre du commerce et de l’industrie, le colonel Jacques Dacouri, coordonnateur du CNLC, est revenu sur l’importance d’attirer l’attention des populations sur les risques liés à la consommation de produits contrefaits.

Lutter contre la consommation des produits de la contrefaçon surtout en ces périodes de fêtes de fin d’année, est la mission que le CNLC s’est assigné à travers cette campagne de sensibilisation des populations d’Abidjan.

Le coordonnateur du CNLC a rappelé à cette occasion les impacts désastreux de la contrefaçon sur l’économie du Pays avant de préciser que les produits contrefait menacent dangereusement la santé des populations.

Face à ces multiples menaces, il a invité les populations à une unité d’action avec le CNLC pour lutter efficacement contre les faussaires.

Les populations d’Abobo ont été instruites sur les différentes mode de saisine du CNLC pour dénoncer un produit contrefait.

Enfin, le colonel Jacques Dacouri a rassuré ses hôtes que la cellule de prévention et d’investigation qu’il dirige, composée de hauts cadres de l’administration mettront tout en œuvre pour lutter contre la contrefaçon.
Prochaine étape de cette campagne de sensibilisation, la commune de Koumassi.

Laisser un commentaire