Côte d’Ivoire : L’opposition annonce la création d’un conseil national de transition dirigé par Bédié et la formation d’un gouvernement

0

L’opposition ivoirienne était réunie ce lundi 2 novembre 2020 à la résidence de Bédié à Cocody, comme constaté sur place par Lefluxs.

Des leaders de l’opposition qui disent ne pas reconnaître la légalité du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020 dernier avait hier dimanche appelé à l’ouverture d’une transition civile.

Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI) et porte-parole des plateformes de l’opposition a animé un point presse après une concertation avec les formations et groupements politiques de l’opposition.

Ainsi, ce jour, l’opposition faisant suite à sa déclaration d’hier, demandant la mise en place d’une transition civile, a fait savoir qu’elle constate la vacance du pouvoir de la présidence de la République.

Affi N’guessan a au nom des Partis et groupements politiques de l’opposition félicité “le peuple de Côte d’Ivoire qui a suivi le mot d’ordre de désobéissance civile lancé le 20 septembre 2020 et celui relatif au boycott de l’élection du 31 octobre 2020”.

“Le pouvoir en place et l’organe électoral illégal n’ont réussi qu’à faire voter que 8 % de l’électorat malgré les bourrages d’urnes, toute autres formes de tricherie, d’agressions et d’assassinats perpétrés contre les partisans de l’opposition.”, a déclaré le porte-parole de l’opposition.

L’opposition ivoirienne a fait savoir que tirant les conséquences de la vacance du pouvoir exécutif avec la fin du mandat du chef de l’Etat Alassane Ouattara, qu’elle a décidé de mettre en place le Conseil national de transition (CNT) qui sera présidé par le président du PDCI, Henri Konan Bédié.

Ce conseil national de transition aura pour mission, selon Affi de préparer l’organisation d’élections présidentielles justes, transparentes et inclusives ainsi que la mise en place dans les prochaines heures d’un gouvernement de transition.

Ce conseil national de transition va convoquer des assises nationales pour la réconciliation nationale.

Enfin, les Partis et groupements politiques de l’opposition tout en maintenant leur mot d’ordre de désobéissance civile ont appelé les Ivoiriens à exprimer leur joie par des manifestations populaires sur toute l’étendue du territoire.

Laisser un commentaire