Côte d’Ivoire : Le ministre Gnamien Yao lance un pagne pour « servir de trait d’union entre tous ceux qui ont foi au candidat

0
[:fr]Docteur Gnamien Yao et Vice-Président du PDCI-RDA Chargé des Grandes Conférences a fait le lancement de ses activités[:]

La coalition pour la victoire et le plébiscite du Président Henri Konan BEDIE à la Présidentielle du 31 octobre 2020, présidée par le Docteur Gnamien Yao et Vice-Président du PDCI-RDA Chargé des Grandes Conférences a fait le lancement de ses activités ce matin.

Elle entend conquérir le maximum d’adhésions possibles de la part des Ivoiriens et des Ivoiriennes pour soulever et surmonter les derniers obstacles qui pourraient se dresser sur le chemin de la victoire du Président Henri Konan BEDIE le 31 octobre 2020.

Au plan opérationnel, en prélude à toutes ses actions de proximité et dans un souci de dénombrement des adhérents à la coalition pour le plébiscite et la victoire du Président Henri Konan BEDIE à la présidentielle du 31 octobre 2020, un pagne à l’effigie du Président Henri Konan BEDIE, elle met à la disposition de son Candidat et de ses partisans et sympathisants du PDCI-RDA et au-delà du Parti, à l’initiative de la coalition vient de paraître.

« C’est un projet qui a reçu la bénédiction du Président au cours d’une audience qu’il a bien voulu accorder au bureau exécutif national de notre coalition le 19 juin 2020 en sa résidence à Cocody, » s’est justifié, le président au cours d’une rencontre avec la presse.

Dans les semaines à venir, comme l’a indiqué, le Président qui était accompagné de ses vice-présidents, la coalition entend lancer des actions de proximité sur toute l’étendue du territoire afin de promouvoir les idées du Président-candidat Henri Konan BEDIE, et ses ambitions pour une Côte d’Ivoire réconciliée, stable et paisible, avec pour mot d’ordre : la foi en la démocratie comme instrument de paix.

Il a annoncé que le pagne va « servir de trait d’union entre tous ceux qui ont foi en Henri Konan BEDIE, bâtisseur de paix, certitude d’une vraie réconciliation nationale. »

Laisser un commentaire