Côte d’Ivoire : Développement économique, l’Atelier participatif Sankofa engagé à servir de trait d’union entre décideurs et populations

0

Permettre aux populations de bien cerner la question du développement et d’en bénéficier véritablement.Tel est l’objectif que se sont assignés plus d’une dizaine d’experts ivoiriens en développement à travers la mise en place ,samedi 22 Août dernier,de l’Atelier participatif Sankofa.

« La finalité de l’atelier participatif Sankofa, c’est le développement. Il s’agit pour cet atelier d’être une sorte de laboratoire des idées susceptible d’avoir un impact sur le développement.Tout en agissant comme un trait d’union entre les experts et les bénéficiaires du développement ,entre la société politique qui définit les grandes orientations du développement et la société non politique,qui est bénéficiaire mais qui a besoin de participer à la définition de ces grandes orientations. », a déclaré M Ludovic IPOU, Président du Conseil d’Administration de l’atelier participatif Sankofa.

Cette organisation de la société civile entend, de prime abord, procéder à l’installation de ses bases sur l’ensemble du territoire et la mise en place des commissions qui auront pour mission d’adresser les questions. Pour les membres de l’atelier participatif, le développement est une réalité multidimensionnelle qui renferme plusieurs leviers, qui selon eux, doivent être tous actionnés.

Il s’agit des plans économiques, politiques, sociaux, scientifiques et technologiques. Bien plus,dans sa démarche, l’atelier procédera du diagnostic de la situation, de l’identification des problèmes et les axes sur lesquels seront menés les réflexions en vue d’apporter des solutions.Dans la foulée, ce collège d’experts ivoiriens ,qui font du « recours au passé pour la bâtisse du futur » leur crédo, entendent adresser leurs contributions aux décideurs, permettre aux populations de comprendre les mécanismes du développement et favoriser également l’implication contributive de ces derniers dans l’orientation de ces axes de développement.

Laisser un commentaire