Côte d’Ivoire : Depuis Korhogo, Mamadou Touré à propos de la création du RDR : «Au départ ça été d’abord Amadou Gon Coulibaly, ça n’a jamais été qui que ce soit, il faut que ça se sache »

0

La dernière articulation de l’hommage rendu à feu Amadou Gon Coulibaly, Président du Directoire du RHDP a été marquée hier par des témoignages au cours d’une cérémonie organisée par la Direction du parti à Korhogo.

Plusieurs personnalités du RHDP ont pris la parole dont, Mamadou Touré, porte-parole adjoint du parti au pouvoir. Dans son intervention, il est revenu sur la création du Rassemblement des républicains (RDR) et de l’implication de l’ancien Premier ministre.

Le ministre de la Promotion de l’emploi jeunes a affirmé que le fondateur du RDR, formation politique sortie des entrailles du PDCI est l’ancien Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly en ouvrant ainsi le débat. Puisque, jusqu’à la date d’hier, les militants du RDR attribuaient la paternité de la création du RDR à feu Georges Djéni Kobina.

Ci-joint, quelques extraits des propos du ministre qui depuis la capitale du Poro réécrit l’histoire de la création du RDR.

«Je voudrais rappeler en trois ce qu’Amadou Gon Coulibaly a représenté et continuera de représenter pour beaucoup d’ivoiriens. D’abord au niveau de notre parti, Amadou Gon Coulibaly est le véritable artisan de notre victoire. Parce qu’une victoire à une élection présidentielle en mon sens repose sur deux leviers. Il y a l’organisation politique ensuite comme nous sommes aux affaires, il y a l’action gouvernementale.
Au niveau de l’organisation politique, je peux affirmer sous le contrôle du Directeur exécutif, il a été de tout temps la cheville ouvrière non seulement du RHDP, mais on peut monter un peu plus loin. D’abord en sa qualité de Premier collaborateur du Président Alassane Ouattara, je vais peut être trahir un secret aujourd’hui. Secret tenu au cours d’un échange que j’ai eu avec lui-même, où il me rappelait qu’après le départ du Président de la Primature et il y avait les velléités de création du parti, il est le cadre à qui le Président a donné des instructions pour prendre les premiers contacts avec les premières personnes qui allaient constituer le RDR. Au départ ça été d’abord Amadou Gon Coulibaly, ça n’a jamais été qui que ce soit, il faut que ça se sache. Au départ du RDR, ça été d’abord Amadou Gon Coulibaly qui après un voyage où il est a retrouvé le Président en Europe est entré, a pris attache avec Djéni Kobina, a pris attache avec Marcel Amon Tanoh, il m’a même expliqué que les premiers textes du parti ont été rédigés chez Amon Tanoh boulevard lagunaire à son bureau. Ils étaient trois. Lui, Amadou Gon Coulibaly, Marcel Amon Tanoh et Amichia, je ne sais pas s’il est dans la salle et il saisissait les textes. C’est important de le rappeler parce que beaucoup ne savent pas pourquoi, il est arrivé là où il est. Au départ ça été lui. Même comment Djéni Kobina a été recruté au BNETD par lui, pour aider Djéni Kobina dans la dynamique qui allait se mettre en place. Donc au départ ça été Amadou Gon Coulibaly. Dans la définition de la stratégie du parti, lorsque le RDR s’est mis en place et je tiens ces informations du Directeur exécutif, lorsqu’une convention a été organisée en 1994, 1995 à Bouaké, toute la stratégie de structuration du parti, d’implantation du RDR, ça été Amadou Gon Coulibaly. La stratégie de l’araignée qui était la stratégie de départ du parti qui a permis une implantation du parti sur l’ensemble du territoire ça été Amadou Gon Coulibaly et le Directeur exécutif me disait que, ils étaient tous jeunes à l’époque, me disait qu’au cours de la convention, après des heures de boulot, les uns et les autres devraient aller s’amuser un peu en boîte. Amadou Gon Coulibaly a appelé quelques uns, les a soustrait de cette volonté d’aller s’amuser venir donc assoir, réfléchir, finaliser la stratégie. Donc le RDR ça été d’abord on peut le dire aujourd’hui, Amadou Gon Coulibaly.
Alors dans l’évolution des choses, tout cela parce qu’il avait cette relation spéciale avec le Président Alassane Ouattara. Ce qu’il m’a expliqué et je parle sous le contrôle d’Amadou Koné et des autres membres de la famille etc. Le Premier ministre me dit en 1990, sa première rencontre avec le Président Alassane Ouattara, a été au détour d’un voyage qu’il a effectué à Washington (…) »

Laisser un commentaire