Côte d’Ivoire : Bouaké, CET : Les enseignants boycottent les conseils de classes

0

Des enseignants du Collège d’Enseignement Technique(CET) de Bouaké ont décidé le mercredi 12 Août 2020 de ne plus prendre part aux activités académiques qui auront lieu dans leur établissement à l’issue d’un sit-in tenu dans l’enceinte dudit établissement.

Les enseignants exigent le départ du directeur du CET M. Hili Niedeleban Antoine ainsi que le paiement de trois mois de vacation dispensés en cours du soir.

« Nous faisons un sit-in pour crier notre ras-le-bol par rapport au comportement de notre Directeur. Depuis son arrivée, le Directeur ne fait que créer des conflits au sein du personnel. Nous sommes dans une relation de conflits permanents. Nous demandons son départ. Ensuite, nous refusons de siéger aux conseils de classes tant que nos problèmes ne sont pas réglés. », a affirmé le porte parole du collectif des syndicats du CET, Dibo François Xavier.

Il a également ajouté que Bien que’’ n’ayant pas accès aux espaces de remplissages de notes, des camarades ont constatés que ces espaces ont été remplis au cours du soir sans remplir les cahiers de notes. Les notes ont donc été créées pour mettre sur nos profils.’’.

Toujours selon Xavier, le CET, établissement d’excellence qui a remporté trois fois le prix d’excellence au niveau de l’enseignement technique enregistre depuis ’’la venue en 2017 du directeur de mauvais résultats’’. Face à toutes ces raisons, les enseignants demandent au ministère le départ de M. Hili Niedeleban Antoine à la tête du CET Bouaké.

Rencontré à son bureau après le sit-in des enseignants, le directeur a affirmé ne pas avoir d’informations sur la rencontre des enseignants. Dans l’après-midi, M. Hili Niedeleban Antoine nous a joint pour nous informer du refus catégorique des enseignants à une table de discussion.

K.Larqué, Correspondant Bouaké

Laisser un commentaire