Côte d’Ivoire: 11 morts à Dabou selon un nouveau bilan

0

Les affrontements intercommunautaires qui ont commencé lundi dans et autour de Dabou, à 50 km à l’ouest d’Abidjan, ont fait au moins « 11 morts » selon un nouveau bilan donné vendredi par le maire la ville Jean-Claude Yede Niangne, à 8 jours de la présidentielle.

Selon des habitants, de premiers troubles ont commencé lundi et ont dégénéré en affrontements intercommunautaires mardi entre Adioukrous, une ethnie locale réputée favorable à l’opposition, et Dioulas, ethnie du nord réputée pro-pouvoir. La situation s’est ensuite aggravée avec l’utilisation d’armes automatiques, selon plusieurs témoins. Le maire évoque une « milice avec des (fusil d’assaut) Kalachnikov ». Un couvre-feu de 19H00 à 6H00 est en vigueur jusqu’à dimanche.

Une trentaine de personnes sont mortes depuis le mois d’août dans des violences liées à la présidentielle du 31 octobre. Au pouvoir depuis 2010, le président Alassane Ouattara se présente à un troisième mandat controversé, tandis que les candidatures de plusieurs figures de l’opposition ont été invalidées. Le pays a basculé dans une crise préélectorale avec des explosions de violences dans plusieurs villes de province depuis le mois d’août, dix ans après la crise post-électorale de 2010-2011, née du refus du président Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite électorale face à Alassane Ouattara. Survenant après une décennie de tensions qui avaient coupé le pays en deux, elle avait fait 3.000 morts.

Laisser un commentaire