Burkina Faso : Plus de vingt morts dans une attaque à l’est, le premier ministre appelle à plus en vigilance et de solidarité

0
[:fr]Christophe Dabiré[:]

Le premier ministre du Burkina Faso Christophe Dabiré a appelé les burkinabé à plus de vigilance et de solidarité pour vaincre le terrorisme, après une attaque dans un marché à bétail qui a fait plus de vingt morts à Namoungou, dans la région de l’est.

« Je suis profondément attristé face à l’attaque d’une rare violence subie aujourd’hui par les paisibles populations de Namoungou, un village de Fada N’Gourma. J’exprime ma compassion et ma solidarité envers les proches des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Cet acte ignoble nous rappelle l’urgence de rester constamment vigilants, surtout lors des grands rassemblements », a indiqué le premier ministre Dabiré

« Nos forces de défense et de sécurité restent résolument engagées dans la lutte contre le terrorisme et elles ont besoin de l’unité et de la solidarité nationales pour ramener la paix dans notre pays », a-t-il assuré.

En rappel, plus de vingt personnes ont été tuées lors d’une attaque perpétrée par des individus armés et non identifiés à Namoungou, dans la région de l’est burkinabé.

« Ce jour vendredi 7 août 2020, vers 12h (GMT et locales),des individus armés non identifiés ont fait irruption dans le marché de bétail de Namoungou, village de la commune de Fada N’Gourma et dont attaqués aux populations » selon un communiqué du gouverneur de l’est, colonel Saidou T. P. Sanou.

Selon lui, « le bilan provisoire fait également état t de nombreux blessés ».

Une opération de ratissage est en cours dans la zone, a précisé le gouverneur Sanou.

Laisser un commentaire